Lalai Milam

"Anjali Milam" : "Les rêves d'Anjali"

Home »  aide »  "Anjali Milam" : "Les rêves d'Anjali"

"Anjali Milam" : "Les rêves d'Anjali"

le 28 mars 2016

« J’irai là où Ama veut que j’aille étudier ! » a dit Anjali à mon ami népalais au téléphone.

Anjali MilamAma veut dire « maman » en népalais. Inutile de vous dire l’émotion ressentie à ses mots. J’en mesure toute la responsabilité même si c’est le coeur qui me guide. Elle est déterminée et m’a contactée indirectement pour me dire qu’elle allait bientôt faire sa rentrée (mi-avril). Actuellement elle est dans ses examens de fin d’année et elle va bien.
Dans le même temps, en France, Nathalie, fondatrice de Humanlaya, me propose

de se rendre sur place pendant son séjour au Népal en avril, afin de rencontrer le directeur de l’école et d’établir une aide durable pour d’autres enfants orphelins comme Anjali.

L’association vient de publier sa première newsletter et consacre un article au projet « Anjali Milam ». Pour en savoir plus, vous pouvez cliquer sur le lien suivant : Newsletter de Humanlaya
Nathalie ou une autre personne de l’association partira accompagnée de mon ami Kulman qui est un guide-porteur-cuistot d’une grande confiance. Plus que cela, il est un ami qui m’a déjà rendu bien des services. Et c’est l’occasion pour lui d’avoir un peu de travail, les touristes se faisant rares… Il part de France bientôt avec un paquet pour Anjali dans lequel j’ai glissé des photos d’elle, de nous en novembre, et de là où j’habite…. Egalement des vêtements et quelques mots.
Avec mes amis népalais, nous avons appelé le directeur qui nous a expliqué le déroulement des admissions. Cela doit se faire entre le 18 et le 28 avril. Les jours suivants, Anjali devra passer des examens dans toutes les matières afin de connaître son niveau. Elle est actuellement en classe 2 qui correspond à un CE1. A l’issue de ces examens elle pourra poursuivre en classe 3 ou rester en classe 2. Nous allons espérer très fort pour sa réussite, je suis confiante car elle est très motivée. A son arrivée à Katmandu début avril, Kulman contactera le directeur de l’école et Anjali pour mettre en place tout cela. De mon côté, je réfléchis et fais mes calculs afin de me rendre sur place fin avril et de pouvoir être là pour ce grand moment…

Caroline

2 Comments so far:

  1. Pierre-Marie BONSERGENT dit :

    C’est parti Caroline, la mise en place de ton projet se concrétise… Maintenant, à nous de pouvoir te soutenir dans cette aventure… Dis à Anjali que nous la soutenons, elle aussi dans sa nouvelle aventure dans une école loin de son village…Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *